La demande

naissance publique la demande en mariage

Fin mai 2017, en week-end au lac de Côme. On venait de passer deux jours à Vérone, en pèlerinage sous le balcon de Juliette. Je rêvais du lac de Côme depuis si longtemps. On a pris le ferry de Bellaggio à Varenna, on a mangé des glaces et on s’est trempés les pieds dans le lac. Juste les pieds. Ou presque. Evidemment, Roméo était trempé et on n’avait pas pensé à prendre des vêtements de rechange. La vie.

Alors on lui a acheté un tee-shirt. Le seul qu'on ait trouvé. Un tee-shirt rouge qui gratte en taille 6 ans, avec un vélo blanc dessus. On l’a trouvé un peu moche, mais on s’est dit que ça ferait un chouette souvenir. On a marché, beaucoup. On est passés devant la villa Monasterio et ses jardins. Ça avait l’air si beau. Yann a dit « ici, c’est parfait ». Je n’ai pas compris. On s’est promenés, c’était si joli. Roméo s’est endormi dans la poussette.

On s’est arrêtés sous des colonnes, à l’ombre. Il faisait chaud. Il y avait des carreaux de ciment au sol, et personne autour de nous. Il m’a dit de tenir son sac à dos, il avait quelque chose à prendre dedans. Il a sorti une boite, il l’a ouverte et m’a demandé si je voulais me marier avec lui. J’ai dit oui. Bien sûr que je voulais me marier avec lui. Tout était parfait (j’aurais dit oui quand même si ça ne l’avait pas été hein ;). Et puis Roméo s’est réveillé, je lui ai montré la bague, je lui ai dit que papa et maman allaient se marier. Il m’a répondu que c’était son travail, que c’était lui qui devait "me demander de te marier avec papa". Yann l’avait prévenu quelques jours plus tôt, c’était leur secret. Il lui avait dit que ce serait lui, mon Roméo, qui me donnerait la boite. Il n’avait que 2 ans et demi, et il avait gardé le secret.

On l'a annoncé à nos familles proches dès notre retour à Paris. 5 ans et demi plus tard, nous ne sommes toujours pas mariés.

Deux semaines après le lac de Côme, Yann m'a dit qu'il était prêt à avoir un deuxième enfant. Moi, j'attendais depuis deux ans. Deux années à évoquer le sujet, à s'engueuler, à connaître sa réponse mais à espérer quand même. Et puis quand j'ai arrêté d'en parler, il était prêt. Alors forcément, le mariage ça passait après. Je pensais tomber enceinte aussi rapidement que pour Roméo. Mais Ulysse n'arrivait pas. Huit mois qui m'ont semblé une éternité. Huit mois à ne penser qu'à ça. Et puis finalement, il est arrivé. Et neuf mois plus tard, on était quatre.

Nous allons finalement nous marier en mai, presque 6 ans jour pour jour après la demande. Le mariage n'était plus un sujet pour Yann. Alors cette fois, c'est moi qui lui ai demandé. Il m'a répondu "si tu veux" (ceux qui savent, savent 💜).

On n'a pas commencé à préparer le mariage, mais on sait qu'on ira en "week-end de noces" au lac de Côme. On prendra le ferry pour Varenna. Tous les quatre. Et je sais déjà qu'Ulysse portera un tee-shirt rouge qui gratte, avec un vélo dessus...


Article précédent

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant publication.